L’ASRC parle de CREATHES et de sa nouvelle acquisition …

Publié le 05 avril 2017

La SRC Creathes sèche les produits encapsulés sensibles à la température

Un grand groupe du secteur pharmaceutique a confié à la SRC Creathes l’encapsulation, la formulation et la production de lots R&D de seringues destinées à des études in vivo. Les produits mis en seringues étant sensibles à la température, un séchage par lyophilisation s’est imposé. De sorte à garantir le maintien des propriétés du produit.

La lyophilisation repose sur le principe de sublimation

La lyophilisation est une méthode de séchage, de produits liquides préalablement congelés. Cette méthode repose sur le principe de sublimation (passage d’un état solide directement à un état gazeux). Cette opération réalisée sous vide, à basse température, permet de sécher des produits sensibles à la chaleur. C’est pour cette raison que ce procédé est davantage utilisée par les industriels des secteurs pharmaceutiques et agroalimentaires puisque les coûts de mise en œuvre sont très élevés.

Creathes s’équipe d’un lyophilisateur

« En nous dotant d’un lyophilisateur bien approprié, nous renforçons notre position dans le domaine de la conception de solutions utilisant la microencapsulation. Depuis septembre 2016, nous sommes en mesure, de proposer une offre complète pour la pharmacie allant du développement du produit microencapsulé, jusqu’à son intégration dans le produit sous sa forme finale (seringues, flacon ou vial) ». Comme nous l’avons déjà fait sur les secteurs de l’agroalimentaire, de la cosmétique ou du textile technique. Source : Hervé Huilier, dirigeant de la SRC Creathes.

Des perspectives de développement intéressantes dans des secteurs déjà connus pour Creathes comme l’agriculture et les nutraceutiques.

Pour retrouver l’intégralité de l’article original paru dans le n°15 de 360 R&D, cliquez ICI